Comment acheter du CBD en France ?

20 Juillet 2020 : L'achat de produits CBD



Dans cet article, nous allons vous apprendre comment acheter en ligne des produits à base de CBD en France, vous verrez, c'est très simple !

Comment acheter du CBD en France.jpg

L’achat de CBD ou cannabidiol paraît être, en France, un sujet tabou. Faisant l’objet d’une législation toujours très floue, il n’empêche que ce produit recèle de nombreuses qualités et que de plus en plus de personnes n’hésitent pas à s’en procurer. D’ailleurs, d’autres pays d’Europe ont légalisé depuis beaucoup plus longtemps l’utilisation de ce produit. Classé comme inoffensif et sans danger par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), les boutiques et e-commerces sont de plus en plus nombreux à en vendre sous différentes formes. Les travaux entourant cette molécule ne sont d’ailleurs pas récents puisqu’en 1960, le docteur Mechoulam essayait déjà de prouver la non psycho activité et les bienfaits de ce produit.

Le CBD

Le cannabis contient deux substances principales, le THC, responsable des effets planants et totalement illégal et le CBD, qui lui, au contraire, est dépourvu de cette réaction et ne présente aucune accoutumance. De plus, ses bénéfices sur la santé sont en passe d’être prouvés. Il est par ailleurs déjà utilisé pour certaines pathologies. Présente dans les plants de chanvre, cette molécule appartient au groupe des cannabinoïdes.

Le CBD agit sur le système nerveux par l’intermédiaire de deux récepteurs. Le CB1 se trouve dans la zone du cerveau et du système nerveux central et le CB2 est positionné sur des organes périphériques et sur des cellules contrôlant le système immunitaire. Ce placement des récepteurs explique en partie pourquoi le CBD agit sur autant de maladies. Lors de l’absorption, le signal de la douleur ou de l’inflammation ressenti, envoyé au cerveau est prise en compte et atténué. Le CBD agit alors comme une sorte de couvercle que l’on mettrait sur une casserole qui brûle, en libérant des enzymes bienfaisantes, « détournant » l’attention du malade.

Les bienfaits du CBD

Il agit de façon préventive en aidant le corps à maintenir un équilibre entre tous les systèmes biologiques. Directement en lien avec le système endocannabinoïde, il prévient ainsi tout déséquilibre dans l’état homéostatique naturel de notre corps. Les consommateurs relèvent d’ailleurs une sensation d’énergie retrouvée grâce à l’apport de CBD qui aide le corps à se régénérer.

Il s’utilise aussi sur différentes pathologies déjà installées. L’atténuation des douleurs dues par exemple aux crises de rhumatismes ou aux inflammations chroniques est le plus souvent citée par les consommateurs qui reconnaissent une diminution importante de leurs maux. Un médicament est d’ailleurs en vente pour les malades souffrant de sclérose en plaques.

Au niveau de l’anxiété, des crises d’angoisse, là encore les résultats sont prometteurs. Les effets liés aux troubles de stress post-traumatique (TSPT) et aux troubles obsessionnels compulsifs (TOC) sont diminués par la prise de CBD. De même, excellent antipsychotique, les malades souffrant de bipolarité ou d’autres troubles mentaux essayent de calmer leurs crises avec ce produit. Quant aux cas de schizophrénie, des études sont en cours qui tendraient à prouver des résultats indéniables.

Des essais cliniques sur des enfants sujets à des crises d’épilepsie ont dernièrement donné des résultats très prometteurs, la fréquence de ces crises s’espaçant de façon régulière permettant ainsi au jeune malade de reprendre une vie quasiment normale.

Le CBD se révèlerait aussi très efficace dans les cas de cancers pour lutter contre la prolifération des cellules malades allant même jusqu’à les détruire. Les fameux récepteurs sur lesquels se fixent ce produit empêcheraient ainsi les métastases. D’autre part, les effets secondaires de la chimiothérapie tels que les vomissements, nausées ou douleurs seraient largement diminués voir disparaitraient complètement.

Les bienfaits naturels anti-inflammatoire auraient aussi un rôle à jouer dans le traitement de l’acné, du psoriasis, de l’eczéma et de tous les problèmes de peau. Dans la composition des produits vendus dans les magasins diététiques pour traiter ces problèmes, on retrouve d’ailleurs souvent du chanvre. Mais, il peut aussi être plus simplement utilisé au quotidien, préventivement, pour pallier aux atteintes de l’âge sur la peau grâce à ses propriétés antioxydantes.

Les vertus sont chaque jour de plus en plus nombreuses, relevées soit par les consommateurs, soit par le corps médical. Petit à petit, les scientifiques explorent et découvrent le panel impressionnant des bienfaits du CBD, d’ailleurs déjà utilisé médicalement pour traiter certains cas.

Les différentes formes de CBD

Les huiles sont largement utilisées dans la nourriture ou dans les boissons notamment. Elles sont obligatoirement mélangées à une huile d’olive, de nigelle ou de graines de chanvres, pour être mieux absorbées par le corps. Certains préfèrent la prise en gélule au dosage plus précis et surtout au goût neutre contrairement aux huiles qui ont parfois un goût terreux, surprenant la première fois. Ces deux formules existent dans des concentrations différentes. La voie orale induit un effet non immédiat, le produit devant d’abord faire son chemin par les voies digestives et atteindre ensuite le foie. Par contre, la durée des effets est plus longue. Il est important de noter que certaines interactions peuvent avoir lieu avec des médicaments.

Pour un effet plus rapide, il est conseillé de prendre quelques gouttes d’huile ou de teinture de façon sublinguale. Le produit utilise alors les petites capillarités qui se trouvent dans la bouche et dans les joues pour agir directement sans passer par le foie.

L’inhalation est aussi un grand classique et les e-liquides proposés contenant du CBD sont aujourd’hui très nombreux, offrant une palette aromatique diversifiée. Là aussi les effets sont très rapides et s’il est utilisé pour des fins thérapeutiques, les douleurs s’estompent très vite, induisant un sentiment de soulagement immédiat. Sa composition est semblable aux autres liquides pour cigarettes électroniques, à savoir propylène glycol et glycérine végétal. Il est reconnu que vapoter du CBD aide les consommateurs de THC à s’en débarrasser.

Les baumes et les crèmes, quant à eux, agissent en direct sur la peau au niveau local. Les effets sont cependant très courts sauf en cas de patchs transdermiques. Les produits topiques peuvent concerner toutes les zones du corps, agissant par exemple comme décontractant pour des cuisses engourdies après un effort physique. Utilisé en produit de beauté, une crème peut être mélangé avec d’autres produits naturels pour parfaire une peau et gommer les effets de l’âge.

On retrouve aussi du CBD dans des aliments notamment sucrés et des boissons. Bonbons, cookies, pâtisseries, chewing gum complètent la gamme de ces gourmandises.

Autre produit comestible, les cristaux. Très purs, la dose de CBD y est particulièrement concentrée. Ils sont simplement à disperser sur de la nourriture ou à placer sous la langue. Comme pour les huiles, le foie servira de « catalyseur » pour déclencher les effets bienfaiteurs. Mais, ce n’est pas la seule façon de se servir de ces cristaux. Diluer dans un e-liquide après avoir été chauffé à une température d’environ soixante degrés et complètement dissolu, il provoque, chez le e-fumeur, une sensation immédiate de bien-être.

La législation française

Plusieurs règles doivent être respectées pour répondre aux conditions de légalité en France. La première est le taux de THC qui ne doit absolument pas dépasser 0,2 % dans les plants de chanvre. Les produits finis, quant à eux, contiennent un taux de THC égal à 0. Seule une liste extrêmement précise de vingt-cinq variétés de chanvre est autorisée.

D’autre part, les graines et les fibres du cannabis sont uniquement utilisables, la consommation des fleurs étant strictement interdite. Autre chose bannie, sous peine de fermeture de magasins ou de e-commerce, la publicité. Il n’est en effet pas autorisé pour les vendeurs, de vanter les bienfaits de tel ou tel produit, vendu comme complément alimentaire.

L’achat de CBD

Certaines précautions sont à prendre lors de l’achat de CBD. Pour ne pas être dans l’illégalité, il faut tout d’abord bien vérifier que le fameux taux de THC soit inférieur à 0,2 %. D’autre part, il est principal que le chanvre soit cultivé en Europe et bio pour des engagements écologiques bien sûr, mais aussi pour des raisons sanitaires. L’absence de pesticides, d’insecticides et de métaux lourds dans la plante est donc primordiale. Pour les mêmes raisons que précédemment, les composants ajoutés par les fabricants, tels que les huiles d’olives ou autres, les terpènes, la vitamine E ou les acides gras doivent être bio eux aussi.

La méthode d’extraction réclame aussi de l’attention. Il en existe plusieurs mais celle qui préserve au mieux le produit est l’extraction par CO2. Appelée « supercritique », cette méthode d’extraction polyvalente permet des contrôles de qualité bien supérieurs. Elle est notamment privilégiée car il est facile d’isoler les cannabinoïdes non autorisés comme le THC ou non désirables. Des équipements spéciaux et onéreux sont indispensables pour mener à bien cette extraction par CO2, mais, certains fabricants, soucieux de la qualité de leurs produits, n’hésitent cependant pas à investir dans ce matériel, misant ainsi eux-mêmes sur la vente d’un CBD irréprochable.

Lors des premiers achats, une vigilance accrue est demandée aux clients novices à plusieurs niveaux. Les fabricants proposent pour certains produits, notamment les huiles et les e-liquides, des concentrations différentes indiquées en milligrammes pour certains ou en pourcentages pour d’autres. Plus le chiffre est élevé, plus la teneur en cannabidiol est importante. Il est recommandé de commencer par un petit dosage et, suivant les effets escomptés et constatés, d’augmenter petit à petit.

Les prix doivent aussi influencer l’achat. Même si la consommation de CBD est très en vogue, ils ne doivent pas être exagérés et des comparaisons entre produits proposés et coûts sont indispensables.

Les boutiques de CBD

En France, l’achat de cannabis thérapeutique se pratique beaucoup sur le web. Les boutiques physiques ne sont pas si nombreuses à part peut-être dans les grandes villes. Les ouvertures en nombre lors de légalisation du CBD avait donnée suite à des fermetures pour des raisons un peu floues, surtout liées à la peur de constater des ventes de cannabis non thérapeutique « sous le manteau ». Les contrôles semblent cependant moins fréquents et certains commerces ont réouverts leurs portes répondant ainsi à l’appel de consommateurs de plus en plus nombreux.

Profitant un peu de ce problème, les marketplaces fleurissent sur le web. Certaines ont déjà pignon sur rue, d’autres se frayent un passage pour se faire connaître.

C’est le cas de weeds.health (nous-même), nouveau site de vente de cannabis CBD. Répondant à tous les critères de vente légale, weeds.health propose du cannabis thérapeutique indica, de la marijuana médicale sativa naturelle ou génétiquement modifiée sous différentes formes.

Ce e-commerce regroupe des entrepreneurs dont l’activité est dédiée à ce créneau. Ils sont minutieusement choisis et doivent montrer « patte blanche » en présentant leurs autorisations de ventes de produits à base de cannabidiol. Un document attestant que l’entreprise est déclarée leur est demandé ainsi qu’une pièce d’identité, éliminant de fait toutes sociétés frauduleuses.

Après acceptation du vendeur, les produits sont mis en ligne. Ils doivent comporter un nom bien sûr mais aussi une description détaillée et une catégorie. Le choix se fait parmi les huiles essentielles, les résines, les fleurs et les feuilles, les boissons, les graines, les baumes et les crèmes et l’alimentation. Cependant, le choix des catégories n’est pas limité et de nouvelles apparaitront au fur et à mesure. Sont bien sûr aussi mentionnés le prix, le nombre restant en stock et une photo.

Les administrateurs valident ainsi non seulement l’inscription des vendeurs mais aussi les annonces de produits. Gage de qualité indéniable pour les consommateurs !

L’avenir du cannabis light

La légalisation du CBD a provoqué un intérêt certain pour cette molécule. Chaînes de télévision, journaux, radio, tout le monde s’est emparé du sujet, informant plus ou moins correctement les téléspectateurs et les lecteurs. Malgré une règlementation plus restrictive que dans les pays voisins, l’engouement gagne peu à peu du terrain pour ce produit qui semble avoir des propriétés miraculeuses. De nombreuses recherches sont en cours, tendant à prouver que certaines pathologies pourraient bénéficier de ses bienfaits. Parallèlement, les avis des consommateurs réguliers sont élogieux.

Porté par un nombre exponentiel de clients, le marché du cannabis thérapeutique, qui réclame des exigences qualitatives très pointues, n’en finit pas de faire des adeptes. Les marketplaces sont légion sur le web, d’où l’importance de faire un choix réfléchi et de se renseigner avant l’achat. D’autant plus que vendu aujourd’hui comme complément alimentaire, le statut de du CBD pourrait évoluer très rapidement.